Fermer

Le blog

Experience API, un nouveau défi pour les concepteurs pédagogiques

Bonnes pratiques, le 27/12/2013

SCORM a plus de 10 ans et n’a pas évolué pour prendre en compte les différentes modalités pédagogiques disponibles. Uniquement orienté vers les parcours e-Learning SCORM reste aveugle aux différentes formes d’apprentissage. C’est là qu’intervient Experience API (xAPI), le nouveau standard tourné vers l’expérience d’apprentissage.

Pour apprendre, les apprenants disposent de nombreuses méthodes organisées ou non par les services formation !  xAPI s’appuie sur une syntaxe ouverte sous la forme : Sujet Action Objet. L’apprentissage peut être transposé sous la forme :
  • Pierre a participé au séminaire …,
  • Paul a écrit l’article …,
  • Jacques a réussi le test …,
  • Marie a suivi le parcours de formation …
Chaque utilisateur, par ses actions notifie une application nommée LRS, acronyme de Learning Record Store, au lieu de la plateforme LMS (Learning Management System). Les données du LRS rassemblent les activités réalisées dans le cadre de l’apprentissage formel et informel.
Avec le protocole xAPI et son adoption future par les prestataires et les outils, de nouvelles perspectives s’ouvrent pour suivre efficacement les scénarios pédagogiques les plus divers.
Il faut cependant espérer que les concepteurs pédagogiques sauront « digérer » les possibilités offertes par xAPI. Nous savons tous que trop d’informations tuent l’information. Ces données seront-elles utiles en termes de développement de compétences, de changement de comportement ou d’impact mesurable de l’apprentissage ?
Les objectifs du protocole xAPI seront atteints si les concepteurs pédagogiques savent extraire du LRS les données réellement nécessaires pour analyser l’expérience pédagogique des apprenants. Ils pourront concevoir des parcours pédagogiques mieux ciblés et plus adaptés aux besoins des apprenants.
Revenir en haut de la page